Saga New Romance : Wild Seasons de Christina Lauren

Wild season 1

Avis :

Lire la suite

Publicités

Tag #1 : Code de la route

Hey nous avons été taguées ! Et pas par n’importe qui… par notre copinaute Léana !

– C’est parti pour les questions !

code_route.png

1- Parking : combien de livres as-tu dans ta PAL ?

*croule sous les livres* Alooooors…

– Exactement 49 livres.

Voilà ! 😀

2- Limitations de vitesse : quelle limitation donnes-tu à ta PAL ?

AUCUUUUNE !!! On n’a jamais assez de livres !

– 50 livres est un bon chiffre.

Mais… Mais…

– Finissons cette interview pour lire au plus vite ce qui nous attend !

Lire la suite

Saga S-F: Phobos de Victor Dixen

Phobos 1

Avis :

AAAAAAAAAAAAAAAAAAH 😀

– AAAAAAAAAAAH

Laisse tomber meuf, c’est moi l’atout émotion ici. Retourne dans tes classiques et laisse moi les rênes ! Ici, on embarque pour Phobos. Je dis « on » mais ils sont 12 prétendants. 6 filles et 6 garçons remplis d’ambition pour la gloire mais surtout pour l’amuuuur. Sur Mars. Oui ça rigole plus d’un coup.

–  On y retrouve plusieurs points de vue mais celui qui nous intéresse le plus : celui de Léonor, une des candidates (française et devinez quoi… c’est une putain d’artiiiiiste, va falloir se calmer avec ce cliché sérieux).

Calme-toi Capri. Avec son point de vue, on appréhende tout cet univers, ses craintes, ses espoirs et sa Machine à certitude (c’est son surnom).

Lire la suite

Saga Bit-Lit : Le Clan des Nocturnes de Jacquelyn Frank

Avis :

Résumé :

 


Avis :

Résumé :


Avis :

Résumé :

 


Avis :

Résumé :

 


clan des nocturnes T5

Avis :

Nous avons été super contentes de retrouver nos copains démons préférés.

– On n’oublie pas évidemment les lycanthropes et les vampires.

Oui parce que, of course, il y a pas que des démons dans cette saga. MAIS, pour cet avant-dernier tome nous nous concentrons plus sur Noah, le Roi démon. 

– …

– Bon, nous n’allons pas nous cacher que ce tome fût… plus long que les autres.

Pour de ne pas dire chiant quoi.

– Le personnage de Kestra nous a été plus qu’antipathique et donc difficile de suivre les aventures des deux compères. 

Par contre, je n’ai pas été la dernière pour baver sur certaines scènes… héhéhéhé

– Fort heureusement pour nous, on a pu suivre et prendre des nouvelles d’autres couples. Mais, le fait que ce tome nous a paru long n’est pas seulement dû à notre non-amour pour la nouvelle druidesse Kestra (oh c’est bon vous devez bien vous douter qu’elle allait en devenir une non ?), il y a aussi peu d’action de la part de Ruth.

Alors OUI il y a de la castagne à certains moments, OUI il y a quand même du danger mais ce danger est tellement nul comparé à ce qui va sûrement leurs arriver au dernier chapitre…

– Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

Je me suis spoilée sans comprendre comme il y a toujours un extrait du prochain chapitre dans le tome…

– Ne m’en dis pas plus.

Donc ça reste une lecture agréable – oui oui- mais les tomes précédents étaient largement plus divertissants.

– Puis Noah c’est pas celui qui m’attirait le plus…

Prépare toi alors car au dernier tome j’ai l’impression de n’avoir jamais vu le nom du type ! xD

– Misère !

A la prochaine pour une nouvelle chronique !

 

Résumé :

Depuis des siècles, Noah protège les siens de tous leurs ennemis et rien ne pourrait venir à bout de cette force de la nature . Sauf peut-être cette inconnue qui hante ses rêves chaque nuit . Douloureusement réelle et désespérément hors de sa portée , Kestra est l’incarnation de tous ses fantasmes . Consumé par le désir, le roi démon va faire un choix qui pourrait s’avérer fatal : entraîner la jeune femme dans un monde dont elle n’aurait jamais soupçonné l’existence, la plongeant au cœur du chaos qui menace son peuple


Photo prise avec un Canon EOS 1300D


IMG_0798.JPG

Avis de Cléo :

NAAAN !

Je ne voulais pas finir cette génialissime saga ! Bon, je sais avec Capri on l’avait un peu démoli au tome précédent. Mais, le niveau est remonté ! Et on sait qui est Adam ! 

Donc, pour pas vous laissez dans le mystère, Adam c’est le frère aîné de Jacob qui est mort. Mais pourquoi parle-t-on de lui alors ? Bonne question mes amis. Parce qu’une tragique tournure des élèvements va faire que les parents de Leah… meurent. Les années passent et les autres Nocturnes que nous connaissons sont tous affectés. Syreena est devenue folle par sa stérilité et cherche dans le jardin des enfants qui n’existent pas. Enfin, c’est le gros b… Vous voyez.

Mais en plus de ça, Leah n’entend pas beaucoup parlé de ses propres parents car tout le monde se rappelle trop bien de leurs amis, frère/soeur… Donc, elle n’a que très peu d’information. 

Pourtant, un jour elle va entendre parler du précédent exécuteur qui n’est autre qu’Adam et son Siddha a fait tant d’éloge sur lui, qu’elle va faire un voyage dans le temps pour le rencontrer et l’amener le jour où ses parents sont morts sous le coup de la magie noire. (bon c’est plus compliqué que ça mais ça fait bien).

Et c’est ainsi qu’elle réussit à sauver une première fois ses parents. 

Adam, lui, est complètement désorienté dans cette nouvelle époque où la guerre entre les démons et vampires ne fait plus rage, les relations inter-Nocturnes sont admissibles et les démons peuvent prendre pour époux/ses des humain(e)s qui se révèlent être des druides(ses) . Je me taperais une grosse migraine aussi. 

Mais, à son époque Adam avait laissé une Jasmine frustrée. Et c’est maintenant à cette époque qu’ils peuvent se retrouver. Il lutte au début, toujours dicté par les règles qu’il connait. Pourtant, ils s’imprègnent et s’aiment. 

Il faut pourtant éradiquer la menace qu’est Ruth. Et… ils vont réussir évidemment car l’auteur ne peut pas finir une saga avec la menace toujours en liberté. Elle est donc emprisonnée dans une boule de cristal (il me semble) et c’est Jasmine qui la garde comme souvenir de ce que Ruth lui avait fait subir.

La paix règne et c’est donc une nouvelle vie qui commence pour Adam. Mais aussi pour Leah car si j’ai dit qu’elle avait sauvé une première fois ses parents. Elle apparait une deuxième fois (enfin je fais que des suppositions) dans les rangs de Ruth uniquement dans le but de la piéger mais cette fois, elle est encore plus âgée. Elle peut donc continuer cette vie en toute tranquilité !

Cette saga, je vous la recommande chaudement car elle mêle plusieurs créatures comme les vampires, les lycanthropes et les démons mais aussi d’autres moins connus. Elle a été un véritable coup de coeur (malgré le passage à froid du tome 5) et je pense que je vais me procurer l’autre série de l’auteure qui est Créatures des ténèbres (et il y a toujours autant de beau gosse sur la couverture).

Résumé :

Consumés par le désir dès le premier regard, Jasmine et Adam n ont jamais succombé à la tentation, car une relation entre vampire et démon était considérée comme le pire des péchés. Mais même si Adam est mort depuis près de quatre cents ans, Jasmine n a jamais oublié celui qui aurait pu combler ses sens de vampire désabusée. Il faudrait pourtant enfreindre toutes les lois de la nature pour ramener Adam…


Photo prise avec un Canon EOS 1300D


Plus d’information sur Le clan des nocturnes de Jacquelyn Frank :

Edition : Milady

Nombre de pages : 360 à 512 selon les tomes

Prix : 8€ à 9€20 selon les tomes

 

Saga thriller : Franck Sharko & Lucie Hennebelle

Train d'enfer

Avis : 

Tu crois qu’on dit Thillier ou Thilliez?

– Tu crois que j’en ai quelque chose à FAIRE ? Tout le monde est suspect dans cet affaire…

Dit celle qui s’est trompée dans la déduction du suspect.

– TU ETAIS D’ACCORD JE TE SIGNALE.

Bon bon bon. Vous l’avez compris, Capri est repartie dans sa crise de paranoïa aïgue, non Capri tu lâches ce couteau on est enfermée dans une tête putain. Tu sais à quel point c’est fragile ?! On la fait disjoncter assez souvent comme ça alors repose ce couteau. Voilà. 

– J’ai lu des choses qui ne s’effaceront jamais.

Avec ce qu’on a reçu aujourd’hui je crois qu’on va avoir le droit à pire ! Car oui avec ce premier tome de Sharko on a eu le droit à des descriptions plus que bien détaillées, glauques et sinistres au possible ! Mais, quand on fait dans le crime bizarre il faut bien des meurtres bizarres non ? Notre inspecteur nous a laissé qu’une vague impression. Vers la fin seulement nous avons réussi à l’imaginer mais ce n’est pas pour autant que nous nous sommes attachées.

– Attachées…

Oui je parle de relation Capri pas de ce qui s’est passé dans le livre. Car en plus d’avoir des scènes de crimes glauques, on baigne dans le SM pendant la majeure partie du livre. COOL. Ambiance romantique assurée ou remboursée ! Bon, Capri n’a pas réussi à débusquer le suspect et on l’a découvert à la fin… et WOW. On s’est prise la claque de notre vie ! Bon peut-être pas autant mais vous voyez le topo !

– C’est ça d’être une lectrice naïve…

Ne vous inquiétez pas, elle va s’en remettre dans une semaine. Pour conclure, ce fut une excellente lecture malgré ce non-attachement pour notre commissaire et j’ai hâte de lire encore plus de ces aventures !

A la prochaine… *se planque*

Résumé :

Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l’objet d’une mise en scène défiant l’imagination. Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l’emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin…


Plus d’information sur Train d’enfer pour Ange rouge de Frank Thilliez :

Edition : Pocket

Nombre de pages : 432

Prix : 6€95

 

Photo prise avec un Canon EOS 1300D


 

Le Temps d’un Grand Week-End : 16ème édition !

Bonjour les amis !

– On espère que vous allez bien ! Ici on croule sous les fiches de révision !

Mais ça ne va pas nous empêcher de participer au génialissime challenge de Céline qui tient ce blog ! Vous pouvez aussi voir l’article de la co-organisatrice (que dis-je ? de la MERVEILLEUSE co-organisatrice) Ouidad ! ❤ Une PAL pleine à craquer ? Pas de panique vous avez une semaine pour tout changer !D&CO, une semaine pour tout changer

Toi et tes références… Surtout que ce n’est pas une semaine mais un GRAND week-end car on commence Jeudi 13 Avril à 20h30 et on termine Lundi 17 Avril à minuit !

😛 Breeeef, on vous dévoile plus bas notre PAL pour ce challenge mais avant les consignes ! Les consignes !

– Car oui, ce qui différencie ce challenge trépident des autres, ce sont les consignes, le niveau de lecture qu’on choisit… On vous donne tout maintenant :

(NB : nos choix sont en italique)

Choisir son niveau de lecture :
– Lecteur en herbe : 100 pages
– Lecteur amateur : 101 à 250 pages
– Lecteur confirmé : 251 à 450 pages
– Lecteur suprême : 451 à 600 pages
– Lecteur divin : 601 à 800 pages lues (mes choix sont en mauve)
– Lecteur divin suprême : + de 801 pages lues

Choisir ses 3 consignes :
– Lire un livre dont l’histoire débute ou se déroule au printemps
– Lire un livre de plus de 400 pages
– Lire un livre dont la couverture contient du vert
– Lire un livre dont l’auteur à le même prénom que vous !
– Lire une romance
– Lire une BD/ un manga
– Lire au moins 3 livres de genres différents !
– Lire un livre numérique
– Ecouter un livre audio
– Lire un livre que vous avez abandonné (et lui donner une 2ème chance !)
– Lire un livre tiré au sort
– Lire un livre écrit à 2 mains … ou plus !
– Lire un livre sorti il y a moins d’un mois
– JOKER ! A vous de créer une consigne qui vous arrange pour ce week-end : Finir une saga 

Choisir ses actions :
– Organiser/Faire la chasse aux œufs !
– Profiter d’un espace vert (jardin, parc, square …)
– Faire des activités manuelles
– Aller faire une balade familiale
– Prendre une photo par jour & la partager sur Instagram ou le groupe Facebook (On va essayer de d’y tenir hein…)
– Regarder une série télé encore jamais vu (J’ai déjà une petite idée…)
– Commencer ou peaufiner son bullet journal
– Cuisiner/Pâtisser
– Passer une soirée avec vos proches/vos zamoureux …
– Aller à un salon/un vide-grenier/une braderie …
Travailler sur son blog/espace web

 LA PAAAAAL :

Edit : changement de programme pour La vie secrète d’une mère indigne que nous abandonnons… Nous avons lu pour « compenser » Beautiful Boss de Cristina Lauren !

Elle envoie du lourd et c’est peu dire avec son 1 619 poids pages (oui je viens d’inventer cette mesure). Vous nous connaissez…

– Lire autant est idyllique, surtout en période de révision !

Mais gardons espoir ! ;D


BILAN :

Niveau non atteint.

Livres lus : 2/5

Consignes faites :

  • Lire une romance avec Beautiful Boss & Phobos

Actions faites : 

  • Regarder une série télé encore jamais vue : Sangatsu no Lion 
  • Travailler sur son blog

 

Non on n’est pas fière… >.>

La veuve de Fiona Barton

wordpress la veuve

Avis :

– *kof kof* … AIDEZ-MOI !

Mouahahahahaha je sais comment kidnapper les petits n’enfants maintenant ! (ceci est de l’HUMOUR évidemment)

– *tremble* Jamais je ne laisserai ma fille une seconde dans le jardin sans surveillance… jamais…

Une heure plus tard

*tape dans le dos de Capri* Bon tu sors ? On a une chronique à faire nous…

– Laisse-moi ! Ce monde est trop cruel…

C’est juste une fiction tu sais. Du moins cette histoire.

– 😥

OOOOK je prends en main les choses ! Alors les amis comment allez-vous ? Ici on a une Capri traumatisée et une Cléo bien en forme ! Pour ce qui est de très chère Veuve, elle nous en a fait bavé ! Pour l’histoire, nous avons été plongées sur deux temps de narration : en 2006 quand la petite Bella, et Maître Gims tu es prié de ne pas venir ici, est enlevée et en 2010 quand le principal suspect de cet affaire -Glen- meurt. Alors NON ce n’est pas du spoil car nous le découvrons dans les premières pages et sur le résumé. 😉 

Glenn.jpg
Non Glenn je ne parlais pas de toi alors range cette arme d’accord ? 😀

Nous suivons aussi plusieurs points de vue selon les chapitres tels que la veuve (of course my dear), l’inspecteur et la journaliste qui sont les principaux personnages de cette histoire. Des chapitres courts et une lecture dynamique par les rebondissements (il n’y en a pas des centaines non plus heureusement), La Veuve nous emporte dans une affaire sordide qui se termine comme nous l’avions pensée dès le début -ce qui est dommage- mais par les rebondissements nous allons dans les plus sombres recoins de l’humaiiiin. 

– *sors de la couette* Il y a quand même une partie de l’histoire qui n’a pas été résolue et nous sommes donc confrontés à notre imagination pour essayer de comprendre. Et avec Cléo, je ne vous dis pas ce que j’ai pu entendre.

😀 Bah quoi, j’énonce mes hypothèses ! Héhé…

– Le personnage de Jane est aussi intéressant au fil de la lecture et surtout son changement entre le début de l’enquête et après la mort de son « adorable » mari.  Comme nous ne voulons pas vous spoiler, nous vous encourageons -enfin surtout Cléo- de vous procurer ce livre pour vous immiscer dans la vie des Taylor. 

Ouiiii il est trop génial ! Puis, c’est une lecture très rapide (enfin on a mis un peu de temps, mais nous avions pas mal d’occupations et donc peu de temps à accorder pour la lecture).  

– On vous dit à très bientôt pour une prochaine chronique ! 

A bientôt *sors un couteau*

– IIIIIIIIIIIIIIIH

Résumé :

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.
Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

 


Plus d’information sur La Veuve de Fiona Barton :

Edition : France Loisir

Genre : Thriller

Nombre de pages : 416

Prix : (acheté en prix public) 19€90

 

Photo prise avec un Nikon Coolpix

T-shirt tout simple… ou pas?

Oyé oyé ! Nous allons vous conter,

L’histoire du T-shirt chiant à monter,

L’histoire du T-shirt chiant à monteeeeeer !

murmure Capri avec moi !

Même pas en rêve s’éloigne

Tsss !

 

Nous sommes nulles en découpe,

Faire droit et bien dans la coupe

Nous sommes nulles en découuuupe !

Une scène apparaît mystérieusement

Mais hélas, ce ne fut pas notre seul obstacle !

La machine, les ciseaux, quelle débâcle !

Une fois tout assemblé,

On a eu cette folle idée…

D’arranger un peu notre oeuvre,

Que dis-je, de la transformer en chef-d’oeuuuvre !

Paillette et choeur d’enfants accompagne Cléo

Et de ce fait, d’ajouter un biais,

Nous ne savions pas ce qu’on faisait…

Nous ne savions pas dans quoi on s’embarquait, 

OOOOOOOOOH BIAIIIIIS !! 

Le projecteur éclaire seulement Cléo, musique dramatique, le choeur fredonne seulement

3-4 séances plus tard,

Une amie de secours plus tard,

L’ourlet fini, 

Le transfert fini, 

Et voilà le T-SHIRT c’est parti !!!!!

Saxophone, cymbales et piano finissent gaiement tandis que Cléo salue un public… imaginaire…

lève les yeux d’Emma Tu es vraiment tarée…

Je m’en fous… ce t-shirt méritait une chanson. 

20170303_191014
Voilà le fameux T-shirt ! 

Photo prise avec un Samsung Galaxy Grand Prime (mon tel quoi :p), je la change dès que je peux ! 

 

Le Cirque des rêves d’Erin Morgenstern

le-cirque-des-reves

Avis :

Bouhouhouhouhouhouhouhouhouhou

– Tiens donne un mouchoir

Merciiiiiiiii renifle

– Tu en as des façons de commencer une chronique…

Mais… Mais… 

– Je sais. Ce fut… un livre bouleversant malgré ses quelques longueurs.

Plus que bouleversant ! Je n’ai même pas les mots ! Un véritable coup de cœur ! Oui j’ose le dire ! UN COUP DE CŒUR LES AMIS !

– se bouche les oreilles Tu as fini ton cirque ?

Si seulement ! J’aimerai bien être avec Celia et Marco ! Et avec les jumeaux et et et et et et et et et et et et et et et et et et et et et

– Ça y est, son cerveau a grillé. Comme vous l’aurez compris, cette lecture a été un véritablement enchantement pour nous deux. Nous avons été transporté dans un univers où réalité et illusion se mélangent pour notre plus grand émerveillement. De plus, le cirque des rêves est le lieu d’un défi qui oppose deux protagonistes principaux (mais il y en a beaucoup plus et important pour l’histoire) : Celia et Marco. Le roman nous offre plusieurs perceptives et la première nous immerge complètement dans le cirque. La narration s’adresse directement à nous  (par un « tu », nous sommes le personnage qui parcourons le cirque lors de cette narration). Puis, l’histoire principale commence avec un point de vue omniscient, me semble-t-il.

Comme l’a dit Capri plus tôt, il y a quelques longueurs parfois mais c’est pour mieux nous amener au dénouement final ! Plus c’est long, plus c’est bon comme on dit ! 😀 

– Les descriptions permettent d’imaginer parfaitement l’environnement magique du cirque et nous pouvons donc sortir de notre quotidien qui en ce moment est plutôt fait de pluie et de feuilles de cours !

Puis… les personnages !! Leurs complexités sont travaillées durant tout le roman et cela leur offre vraiment de la consistance ! C’est un petit bijou ! Vous pouvez foncer les yeux bandés! 

– On vous laisse, les révisions nous appellent ! 

A bientôt, pour une prochaine chronique !! 🙂 

 

Résumé :

Il est arrivé comme par enchantement, dressant sous le ciel étoilé ses chapiteaux noir et blanc : le Cirque des rêves.

Approchez, Mesdames et Messieurs, petits et grands, entrez ! Ici se déroule plus que tours et acrobaties. Sous vos yeux ébahis, la véritable magie est à l’oeuvre : deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Voués à se mesurer dans le plus prodigieux des défis, ils sont adversaires. Mais entre eux, une magie plus grande opère, celle de l’amour.

Une passion ensorcelante, qui pourrait leur être fatale.


Plus d’informations sur Le Cirque des rêves d’Erin Morgenstern :

Edition : Pocket

Nombre de pages :  576

Prix : 8€20

 

Photo prise avec un Canon EOS 1300D