Saga Romance : La sélection de Kiera Cass

Visuel à venir

 

Avis de Cléo :

C’est une saga qui nous faisait baver par la couverture… et on n’a pas été déçue. Nous rencontrons America, une adolescente, qui se retrouve à faire partie de la Sélection bien malgré elle.

Oui vous allez me dire. Mais Cléo, kesako la Sélection ? C’est un test de QI ? Ben non. C’est mieux. Enfin tout dépend du point de vue. 35 jeunes filles à travers le pays (Illeá soit les Etats-Unis que nous connaissons ou peut-être moins) sont sélectionnés pour devenir les prétendantes du Prince afin d’assurer la continuité de la royauté. (Vous avez compris, c’est pour faire des bébés !)

Alors c’est bien dans un sens : cool beau mec en vue et on peut gravir les échelons de la société comme ça, limite en claquant des doigts. Mais, vous voyez le problème ? Réunir 35 surexcitées qui veulent soit le Prince ou juste le trône. Des ongles vont tomber. Et ne faites pas les innocentes les filles, on sait qu’on est des pestes entre nous ! 😉

Pourtant, America elle ne veut rien de tout ça. Rien ? Vraiment ? Il y a cependant une compensation financière pour chaque semaine passée au palais. Et si, elle ne va pas rester longtemps insensible aux charmes de Maxon, elle va passer un pacte avec lui (en toute amitié loooool) pour rester le plus longtemps possible afin que sa famille puisse percevoir de l’argent.

L’autre problème réside dans l’ancien amour d’America : Aspen. Mais je ne spoilerai pas plus. Elle vivait un amour interdit par les lois mais aussi par sa mère qui veut qu’elle épouse un homme d’une classe supérieur afin que la famille puisse s’élever socialement. 

Mais c’est une société hypocrite que nous dépeint Kiera Cass. America est la voix du « peuple » dans la Sélection, elle permet d’éclairer Maxon de ce qui passe réellement dans ses terres : la misère, la famine… Elle reste humble et naturelle comme on nous le rappelle souvent lors de la lecture. 

J’ai hâte de lire la suite et les soldes chez France Loisirs vont sûrement me décider à prendre les autres tomes ! 😀

Résumé :

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

 


Plus d’informations sur La Sélection :

Edition : France Loisir

Nombre de pages : 344

Prix : 14€99 (prix Club)

Reflex de Maud Mayeras

20170529_104810

Avis de Cléo :

Avant toute chose, installez-vous confortablement dans votre canapé. Avec du popcorn ou de glace, enfin ce que vous voulez quoi ! C’est bon ?

Connaissez-vous Iris Baudry ? J’ai appris à la connaitre. J’ai eu pitié, j’ai voulu l’épauler. Puis… non. Je ne vous dirais rien.

Iris Baudry a perdu son enfant. Depuis, elle photographie des cadavres, non pas pour le plaisir mais pour le boulot. Jusqu’à ce jour où elle est appelée pour une affaire qui va la faire revenir dans sa ville natale, là où elle a perdu son fils.

Lire la suite

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

IMG_0818

Avis de Capri :

Il faut savoir avant de débuter cette chronique, que le sujet du roman -à savoir la dépression- nous touche particulièrement et nous n’entrerons pas dans le détail. 

Nous suivons donc Camille qui nous conte ses différents épisodes de troubles alimentaires liés à son souci d’acceptation de soi. Ce problème va au-delà de ce que peuvent ressentir la plupart des gens de ce monde comme « Je devrais peut-être perdre  ou 2 kg ». Ici, nous avons un véritable car elle passe de l’anorexie à l’obésité en redevenant anorexie. 

Ces parents font tous les efforts du monde, mais comme elle le décrit, ils ne savent pas et ne peuvent pas comprendre ce qu’il la ronge. Et c’est pourquoi, elle décide de prendre cette décision fatidique de l’euthanasie.

Lire la suite

Une vie entre deux océans de M.L Stedman

IMG_0815.JPG

Avis :

Cléo au commande ! Spoilers en approche !

Nous sommes entraînées pour cette lecture au large de l’Australie d’après-guerre. La première hein. Tom est un ancien soldat qui accepte le travail de gardien de phare pour trouver une vie calme et apaisante après les horreurs de la guerre. Il est donc placé à Janus et passera plusieurs contrats avant de s’installer avec sa femme Isabel (qu’il aura rencontrer sur la ville côtière qui vient le réapprovisionner). 

Les paysages sont beaux, la beauté sauvage de l’île aussi. Un paradis terrestre en somme. Pourtant le couple va être secoué par l’incapacité d’Isabel a avoir d’enfant vivant (fausse couche sur fausse couche). C’est en proie à une dépression pour Isabel, qu’ils découvrent (comme l’indique le résumé ne me jetez pas la pierre !) une barque où un homme et un bébé sont. Hélas, l’homme a déjà succombé au trajet alors que le bébé lui braille et demande les bras de quelqu’un.

C’est alors que le processus du roman s’enclenche. Ils mentiront pour garder cette enfant qu’ils feront passer pour leur propre enfant. Tom est pris de remord durant tout le roman alors qu’Isabel, elle, s’épanouit dans le rôle qu’elle espérait depuis toujours. Cependant…

Lire la suite

Tag #1 : Code de la route

Hey nous avons été taguées ! Et pas par n’importe qui… par notre copinaute Léana !

– C’est parti pour les questions !

code_route.png

1- Parking : combien de livres as-tu dans ta PAL ?

*croule sous les livres* Alooooors…

– Exactement 49 livres.

Voilà ! 😀

2- Limitations de vitesse : quelle limitation donnes-tu à ta PAL ?

AUCUUUUNE !!! On n’a jamais assez de livres !

– 50 livres est un bon chiffre.

Mais… Mais…

– Finissons cette interview pour lire au plus vite ce qui nous attend !

Lire la suite

Saga S-F: Phobos de Victor Dixen

Phobos 1

Avis :

AAAAAAAAAAAAAAAAAAH 😀

– AAAAAAAAAAAH

Laisse tomber meuf, c’est moi l’atout émotion ici. Retourne dans tes classiques et laisse moi les rênes ! Ici, on embarque pour Phobos. Je dis « on » mais ils sont 12 prétendants. 6 filles et 6 garçons remplis d’ambition pour la gloire mais surtout pour l’amuuuur. Sur Mars. Oui ça rigole plus d’un coup.

–  On y retrouve plusieurs points de vue mais celui qui nous intéresse le plus : celui de Léonor, une des candidates (française et devinez quoi… c’est une putain d’artiiiiiste, va falloir se calmer avec ce cliché sérieux).

Calme-toi Capri. Avec son point de vue, on appréhende tout cet univers, ses craintes, ses espoirs et sa Machine à certitude (c’est son surnom).

Lire la suite

Saga Bit-Lit : Le Clan des Nocturnes de Jacquelyn Frank

Avis :

Résumé :

 


Avis :

Résumé :


Avis :

Résumé :

 


Avis :

Résumé :

 


clan des nocturnes T5

Avis :

Nous avons été super contentes de retrouver nos copains démons préférés.

– On n’oublie pas évidemment les lycanthropes et les vampires.

Oui parce que, of course, il y a pas que des démons dans cette saga. MAIS, pour cet avant-dernier tome nous nous concentrons plus sur Noah, le Roi démon. 

– …

– Bon, nous n’allons pas nous cacher que ce tome fût… plus long que les autres.

Pour de ne pas dire chiant quoi.

– Le personnage de Kestra nous a été plus qu’antipathique et donc difficile de suivre les aventures des deux compères. 

Par contre, je n’ai pas été la dernière pour baver sur certaines scènes… héhéhéhé

– Fort heureusement pour nous, on a pu suivre et prendre des nouvelles d’autres couples. Mais, le fait que ce tome nous a paru long n’est pas seulement dû à notre non-amour pour la nouvelle druidesse Kestra (oh c’est bon vous devez bien vous douter qu’elle allait en devenir une non ?), il y a aussi peu d’action de la part de Ruth.

Alors OUI il y a de la castagne à certains moments, OUI il y a quand même du danger mais ce danger est tellement nul comparé à ce qui va sûrement leurs arriver au dernier chapitre…

– Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

Je me suis spoilée sans comprendre comme il y a toujours un extrait du prochain chapitre dans le tome…

– Ne m’en dis pas plus.

Donc ça reste une lecture agréable – oui oui- mais les tomes précédents étaient largement plus divertissants.

– Puis Noah c’est pas celui qui m’attirait le plus…

Prépare toi alors car au dernier tome j’ai l’impression de n’avoir jamais vu le nom du type ! xD

– Misère !

A la prochaine pour une nouvelle chronique !

 

Résumé :

Depuis des siècles, Noah protège les siens de tous leurs ennemis et rien ne pourrait venir à bout de cette force de la nature . Sauf peut-être cette inconnue qui hante ses rêves chaque nuit . Douloureusement réelle et désespérément hors de sa portée , Kestra est l’incarnation de tous ses fantasmes . Consumé par le désir, le roi démon va faire un choix qui pourrait s’avérer fatal : entraîner la jeune femme dans un monde dont elle n’aurait jamais soupçonné l’existence, la plongeant au cœur du chaos qui menace son peuple


Photo prise avec un Canon EOS 1300D


IMG_0798.JPG

Avis de Cléo :

NAAAN !

Je ne voulais pas finir cette génialissime saga ! Bon, je sais avec Capri on l’avait un peu démoli au tome précédent. Mais, le niveau est remonté ! Et on sait qui est Adam ! 

Donc, pour pas vous laissez dans le mystère, Adam c’est le frère aîné de Jacob qui est mort. Mais pourquoi parle-t-on de lui alors ? Bonne question mes amis. Parce qu’une tragique tournure des élèvements va faire que les parents de Leah… meurent. Les années passent et les autres Nocturnes que nous connaissons sont tous affectés. Syreena est devenue folle par sa stérilité et cherche dans le jardin des enfants qui n’existent pas. Enfin, c’est le gros b… Vous voyez.

Mais en plus de ça, Leah n’entend pas beaucoup parlé de ses propres parents car tout le monde se rappelle trop bien de leurs amis, frère/soeur… Donc, elle n’a que très peu d’information. 

Pourtant, un jour elle va entendre parler du précédent exécuteur qui n’est autre qu’Adam et son Siddha a fait tant d’éloge sur lui, qu’elle va faire un voyage dans le temps pour le rencontrer et l’amener le jour où ses parents sont morts sous le coup de la magie noire. (bon c’est plus compliqué que ça mais ça fait bien).

Et c’est ainsi qu’elle réussit à sauver une première fois ses parents. 

Adam, lui, est complètement désorienté dans cette nouvelle époque où la guerre entre les démons et vampires ne fait plus rage, les relations inter-Nocturnes sont admissibles et les démons peuvent prendre pour époux/ses des humain(e)s qui se révèlent être des druides(ses) . Je me taperais une grosse migraine aussi. 

Mais, à son époque Adam avait laissé une Jasmine frustrée. Et c’est maintenant à cette époque qu’ils peuvent se retrouver. Il lutte au début, toujours dicté par les règles qu’il connait. Pourtant, ils s’imprègnent et s’aiment. 

Il faut pourtant éradiquer la menace qu’est Ruth. Et… ils vont réussir évidemment car l’auteur ne peut pas finir une saga avec la menace toujours en liberté. Elle est donc emprisonnée dans une boule de cristal (il me semble) et c’est Jasmine qui la garde comme souvenir de ce que Ruth lui avait fait subir.

La paix règne et c’est donc une nouvelle vie qui commence pour Adam. Mais aussi pour Leah car si j’ai dit qu’elle avait sauvé une première fois ses parents. Elle apparait une deuxième fois (enfin je fais que des suppositions) dans les rangs de Ruth uniquement dans le but de la piéger mais cette fois, elle est encore plus âgée. Elle peut donc continuer cette vie en toute tranquilité !

Cette saga, je vous la recommande chaudement car elle mêle plusieurs créatures comme les vampires, les lycanthropes et les démons mais aussi d’autres moins connus. Elle a été un véritable coup de coeur (malgré le passage à froid du tome 5) et je pense que je vais me procurer l’autre série de l’auteure qui est Créatures des ténèbres (et il y a toujours autant de beau gosse sur la couverture).

Résumé :

Consumés par le désir dès le premier regard, Jasmine et Adam n ont jamais succombé à la tentation, car une relation entre vampire et démon était considérée comme le pire des péchés. Mais même si Adam est mort depuis près de quatre cents ans, Jasmine n a jamais oublié celui qui aurait pu combler ses sens de vampire désabusée. Il faudrait pourtant enfreindre toutes les lois de la nature pour ramener Adam…


Photo prise avec un Canon EOS 1300D


Plus d’information sur Le clan des nocturnes de Jacquelyn Frank :

Edition : Milady

Nombre de pages : 360 à 512 selon les tomes

Prix : 8€ à 9€20 selon les tomes

 

Saga thriller : Franck Sharko & Lucie Hennebelle

Train d'enfer

Avis : 

Tu crois qu’on dit Thillier ou Thilliez?

– Tu crois que j’en ai quelque chose à FAIRE ? Tout le monde est suspect dans cet affaire…

Dit celle qui s’est trompée dans la déduction du suspect.

– TU ETAIS D’ACCORD JE TE SIGNALE.

Bon bon bon. Vous l’avez compris, Capri est repartie dans sa crise de paranoïa aïgue, non Capri tu lâches ce couteau on est enfermée dans une tête putain. Tu sais à quel point c’est fragile ?! On la fait disjoncter assez souvent comme ça alors repose ce couteau. Voilà. 

– J’ai lu des choses qui ne s’effaceront jamais.

Avec ce qu’on a reçu aujourd’hui je crois qu’on va avoir le droit à pire ! Car oui avec ce premier tome de Sharko on a eu le droit à des descriptions plus que bien détaillées, glauques et sinistres au possible ! Mais, quand on fait dans le crime bizarre il faut bien des meurtres bizarres non ? Notre inspecteur nous a laissé qu’une vague impression. Vers la fin seulement nous avons réussi à l’imaginer mais ce n’est pas pour autant que nous nous sommes attachées.

– Attachées…

Oui je parle de relation Capri pas de ce qui s’est passé dans le livre. Car en plus d’avoir des scènes de crimes glauques, on baigne dans le SM pendant la majeure partie du livre. COOL. Ambiance romantique assurée ou remboursée ! Bon, Capri n’a pas réussi à débusquer le suspect et on l’a découvert à la fin… et WOW. On s’est prise la claque de notre vie ! Bon peut-être pas autant mais vous voyez le topo !

– C’est ça d’être une lectrice naïve…

Ne vous inquiétez pas, elle va s’en remettre dans une semaine. Pour conclure, ce fut une excellente lecture malgré ce non-attachement pour notre commissaire et j’ai hâte de lire encore plus de ces aventures !

A la prochaine… *se planque*

Résumé :

Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l’objet d’une mise en scène défiant l’imagination. Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l’emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin…


Plus d’information sur Train d’enfer pour Ange rouge de Frank Thilliez :

Edition : Pocket

Nombre de pages : 432

Prix : 6€95

 

Photo prise avec un Canon EOS 1300D