Reflex de Maud Mayeras

20170529_104810

Avis de Cléo :

Avant toute chose, installez-vous confortablement dans votre canapé. Avec du popcorn ou de glace, enfin ce que vous voulez quoi ! C’est bon ?

Connaissez-vous Iris Baudry ? J’ai appris à la connaitre. J’ai eu pitié, j’ai voulu l’épauler. Puis… non. Je ne vous dirais rien.

Iris Baudry a perdu son enfant. Depuis, elle photographie des cadavres, non pas pour le plaisir mais pour le boulot. Jusqu’à ce jour où elle est appelée pour une affaire qui va la faire revenir dans sa ville natale, là où elle a perdu son fils.

Il fait chaud, terriblement chaud. Sa bécane tombe en panne et elle devra rester là-bas. Elle apprend que sa mère est internée. Vous pensez qu’elle serait abattue ? Détrompez-vous, elle reste neutre. Elle savait que cela arriverait. Maud Mayeras nous dépeint une relation mère-fille conflictuelle et sincère. On ne pourrait pas dire qu’elles se haïssent mais presque.

Puis, la photographe rencontre tous les gens qu’elle a laissé : la voisine, le journaliste, une amie perdue…

Et tout s’accélère. Et l’enquête s’emmêle avec celle de son fils perdu.

Pourtant, Maud Mayeras ne fait pas dans le simple. Toutes nos convictions sont brisées une à une, jusqu’à la dernière page. 

Un conseil : lisez-le. Vous êtes déjà sur le canapé ! 😉 

Résumé :

Iris Baudry est photographe de l’identité judiciaire. Disponible nuit et jour, elle est appelée sur des scènes de crime pour immortaliser les corps martyrisés des victimes. Iris est discrète, obsessionnelle, déterminée. Elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant. Mais une nouvelle affaire va la ramener au coeur de son cauchemar : dans cette ville maudite où son fils a disparu, là où son croque-mitaine de mère garde quelques hideux secrets enfouis dans sa démence, là ou sévit un tueur en série dont la façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre. La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

 


Plus d’information sur Reflex :

Edition : Pocket

Nombre de pages : 474

Prix : 7€80

 

Photo prise avec mon téléphone pour la mise en abyme *sifflote*

Publicités

Une réflexion sur “Reflex de Maud Mayeras

  1. Mmmh pas mal pas mal, je me laisserai bien tenter par ce roman ! Je l’ai croisé plusieurs fois en librairie et je pense que la prochaine fois je le prend ! Je te souhaite de bonnes lectures !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s