Une vie entre deux océans de M.L Stedman

IMG_0815.JPG

Avis :

Cléo au commande ! Spoilers en approche !

Nous sommes entraînées pour cette lecture au large de l’Australie d’après-guerre. La première hein. Tom est un ancien soldat qui accepte le travail de gardien de phare pour trouver une vie calme et apaisante après les horreurs de la guerre. Il est donc placé à Janus et passera plusieurs contrats avant de s’installer avec sa femme Isabel (qu’il aura rencontrer sur la ville côtière qui vient le réapprovisionner). 

Les paysages sont beaux, la beauté sauvage de l’île aussi. Un paradis terrestre en somme. Pourtant le couple va être secoué par l’incapacité d’Isabel a avoir d’enfant vivant (fausse couche sur fausse couche). C’est en proie à une dépression pour Isabel, qu’ils découvrent (comme l’indique le résumé ne me jetez pas la pierre !) une barque où un homme et un bébé sont. Hélas, l’homme a déjà succombé au trajet alors que le bébé lui braille et demande les bras de quelqu’un.

C’est alors que le processus du roman s’enclenche. Ils mentiront pour garder cette enfant qu’ils feront passer pour leur propre enfant. Tom est pris de remord durant tout le roman alors qu’Isabel, elle, s’épanouit dans le rôle qu’elle espérait depuis toujours. Cependant…

\ SPOIL /

Il lui reste sa mère biologique qui est dans le village. Prise pour folle car elle croit désespérément à la survie de sa fille et son mari. Elle est aussi délaissée car elle a osé aimer un allemand. Et c’est pour ça, que son mari est parti mais il pensait revenir quand les habitants se seraient calmés, seraient devenus plus tolérants. 

La troisième partie est le combat des deux mères quand la vérité éclate enfin. Celle qui l’a élevée et celle qui l’a mise au monde. Entre temps, la petite fille a grandi et ne veut comprend pas pourquoi elle a été retirée de son île, de ses chers parents pour atterrir chez une femme qui se dit sa vraie mère.

Une vie entre deux océans est un beau roman. Pourtant, quand je l’ai refermé, je me suis dit : « Tout ça pour ça ? ». Car oui, ça reste une belle et émouvante histoire avec son lot de malheur mais ce n’est pas un coup de cœur pour autant. Je n’irai pas voir l’adaptation cinématographique, le livre m’a suffit et je pense qu’il sera plus riche que le film par ses descriptions !

Je vous le conseille si vous voulez voyager un peu et pleurer aussi (un tout petit peu hein). Bisous bisous ❤

Résumé :

Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant. Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler «l’incident» et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices… Un premier roman plébiscité dans le monde entier qui interroge les liens du cœur et du sang.


Plus d’information sur Une vie entre deux océans :

Edition : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 528

Prix : 8€30

Publicités

Une réflexion sur “Une vie entre deux océans de M.L Stedman

  1. Ping : Le Big Bang Littéraire – Capri et Cléo racontent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s