Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

IMG_0818

Avis de Capri :

Il faut savoir avant de débuter cette chronique, que le sujet du roman -à savoir la dépression- nous touche particulièrement et nous n’entrerons pas dans le détail. 

Nous suivons donc Camille qui nous conte ses différents épisodes de troubles alimentaires liés à son souci d’acceptation de soi. Ce problème va au-delà de ce que peuvent ressentir la plupart des gens de ce monde comme « Je devrais peut-être perdre  ou 2 kg ». Ici, nous avons un véritable car elle passe de l’anorexie à l’obésité en redevenant anorexie. 

Ces parents font tous les efforts du monde, mais comme elle le décrit, ils ne savent pas et ne peuvent pas comprendre ce qu’il la ronge. Et c’est pourquoi, elle décide de prendre cette décision fatidique de l’euthanasie.

Elle va annoncer sa décision d’euthanasie assez tardivement à ses parents, et ces derniers vont avoir des réactions très distinctes : la mère sera violente dans ses paroles. Elle est évidemment épuisée par tous ses efforts pour que sa fille aille mieux et elle subit ce choix comme un dernier coup de poignard. Le père, lui, ne réalise pas et pense que cette clinique l’aidera à voir, enfin, le bon côté de la vie et ne pas voir la mort comme une délivrance à toute cette souffrance intérieure. 

Elle est donc prise en charge dans une clinique en Belgique et est suivie par le psychiatre Marc Peeters qui a des méthodes qui sortent de l’ordinaire et qui la bousculera un peu. Pourtant, il n’a pas pour but de la faire changer d’avis, contrairement à ses autres suivis mais il doit l’accompagner jusqu’au bout et être certain qu’elle le fait dans ses pleines capacités.

Pourtant, plus les jours passent et plus Camille respire. Enfin. Elle sait qu’elle va être délivrée. Evidemment, il y a des jours sans et elle a des crises. Le Dr Peeters est là pour la rassurer. Trop présent pour que ça soit innocent. Camille tombe amoureuse mais continue de vouloir mourir. Sa mère a fini par accepter et comprendre. Son père lui est toujours dans le déni. Et le Dr Peeters donne accès à Camille des instants de bonheur.

Je ne vous spoilerai pas la fin, car cette dernière est ouverte à l’imagination. Nous ne savons pas ce qui se passe après la dernière page du roman, c’est à nous de savoir le sort de Camille.

Mourra-t-elle ou pas ?

Ce roman est difficile à résumer en un mot tellement il est bouleversant. L’écriture de Sophie Jomain vous prend aux tripes et vous émeut. Cette histoire est un hymne à la vie mais aussi un cri de guerre. Car nous avons tous plus ou moins connus cette histoire. Les regards que nous croisons peuvent être chaleureux comme ils peuvent nous transpercer selon notre humeur. 

Je ne vais pas être moralisatrice en vous scandant des « Aimez-vous tel(le)s que vous êtes » car j’espère que vous le pensez déjà. Mais, je ne le ferai pas aussi car je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire. Tout ce que je peux vous dire c’est lisez ce livre uniquement si vous vous sentez bien. Il vaut la peine et ce fut un véritable coup de cœur.

Merci à Léana d’amour d’avoir partagé cette lecture avec moi. ❤ 

Je vous retrouve pour une prochaine chronique et faites de bonne lecture.

Résumé :

On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.


Plus d’information sur Quand la nuit devient jour :

Edition : France Loisir

Nombre de pages : 240

Prix : 12€80 (Prix Club)

Publicités

2 réflexions sur “Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

  1. Léana d’amour est ravie d’avoir fait cette lecture commune avec toi 😀
    Dans mon avis j’ai préféré ne pas parler du Dr Peeters et de la fin ouverte, parce que ce sont des choses auxquelles je ne m’attendais pas à découvrir, du coup, j’ai trop envie que les gens découvrent d’eux mêmes! Mais j’aime beaucoup l’avis que tu as exprimé par rapport à ça 😉 Et j’ai été très touchée par la relation entre Camille et le Marc !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s