Saga S-F: Phobos de Victor Dixen

Phobos 1

Avis :

AAAAAAAAAAAAAAAAAAH 😀

– AAAAAAAAAAAH

Laisse tomber meuf, c’est moi l’atout émotion ici. Retourne dans tes classiques et laisse moi les rênes ! Ici, on embarque pour Phobos. Je dis « on » mais ils sont 12 prétendants. 6 filles et 6 garçons remplis d’ambition pour la gloire mais surtout pour l’amuuuur. Sur Mars. Oui ça rigole plus d’un coup.

–  On y retrouve plusieurs points de vue mais celui qui nous intéresse le plus : celui de Léonor, une des candidates (française et devinez quoi… c’est une putain d’artiiiiiste, va falloir se calmer avec ce cliché sérieux).

Calme-toi Capri. Avec son point de vue, on appréhende tout cet univers, ses craintes, ses espoirs et sa Machine à certitude (c’est son surnom).

– Mais, on découvre assez vite que quelque chose se trame, que le programme Genesis n’est pas tout à fait blanc et Séréna ainsi que ces collaborateurs trempent dans une sombre histoire. *tremble*

Léonor et toute la troupe décolle pour Mars et sont filmés H24 pour une téléréalité. Car tant qu’à faire 6 prétendantes, 6 prétendants. Il fallait bien en troisième 6 pour faire 666 non ? Alors 6 minutes pour se rencontrer afin de constituer les couples avant l’arrivée sur Mars.

– Le principe de ce livre et l’approche des divers points de vue est tout simplement génial. Autant nous ne sommes absolument pas téléréalité mais en livre ça passe tout de suite mieux ! Les chapitres sont relativement courts et cela donne une certaine dynamique de lecture. 

Nous sommes véritablement enjouées de cette lecture qui est une très belle découverte et un énorme coup de coeur. D’autant plus qu’elle est faite en LC avec Léana (Lien de son blog ici), notre copinaute de l’espace !

– On nous souhaite de très bonnes lectures et…

A la prochaine pour une nouvelle chronique !

 

Résumé :

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


Photo prise avec un Canon EOS 1300D


Phobos 2

Avis :

Je crois que notre très cher Victor Dixen s’amuse. IL TIENT DANS SES MAINS NOS CŒURS ET IL S’AMUSE AVEC !

– Je crois que s’il tenait réellement notre cœur nous ne serions plus là pour en parler…

Non mais regardez-là moi celle-là. « Je crois que nianianianaia ». Une métaphore tu connais ?! 

– Très bien, ne comptes pas sur moi pour bien formuler le message à l’adresse de France Loisirs pour savoir quand sort le tome 3 chez eux. 

Tu ne peux pas NOUS faire ça. Nous n’allons pas surviiiivre ! 

– Mais si, mais si. On a bien survécu sans avant. On va juste s’accrocher à d’autres séries et romans en attendant… *frissonne* enfin je crois…

Comme vous vous en doutez, ce tome-ci est également un énorme coup de cœur et pas seulement parce qu’il nous le brise de nouveau. Ici

*alerte spoiler : la suite de cette chronique contient des éléments du roman qui spoile le premier tome, OBVIOUSLY my dear Sherlock*

nos compatriotes de l’espace arrivent sur Mars et s’installent tranquillement entre couple défini par les listes de cœur. On vous avoue qu’on a eu un peu peur hein.. 😀

– Mais Léonor retrouve son Marcus… Ah Marcus… 

Oui le beau, l’intelligent Marcus… (Coucou Claire ! 😀 pas tapez) qui… nous fait une MEGA révélation qui nous a scotchée et restée koï sur le siège. MAIS POURQUOI. 

– Notre cerveau, enfin je parle surtout du mien vu qu’il est presque inexistant chez Cléo, a disjoncté et a repris une activité normale au cours de cette journée seulement (nous l’avons fini le 28).

Oui… Attends comment ça je n’ai pas de cerveau ?!

– En tout cas, dans ce tome nous retrouvons encore plus de conspirations : Serena, malgré un contrat passé entre les pionners (car oui maintenant ce ne sont plus des candidats) et elle, reste menaçante et seule Léonor en a encore conscience.

Me réponds pas surtout…

– Nous avons aussi encore plus de romance comme nos candidats ne sont plus séparés par une vitre dans le Cupido. Ils peuvent se toucher, s’embrasser… mais attention à ne pas faire de bébé ! 😉

Mais c’est que tu penches vers l’humour toi, attention tu pourrais t’y habituer.

– Nous sommes sinon pour cette saga toujours en lecture commune avec la jolie et géniale Léana que nous remercions de nous supporter (pas très français tout ça) ! Nous te faisons de gros bisous et nous vous disons à vous lecteurs à la prochaine pour une nouvelle chronique !

Quoi ? Déjà ? Nooon !

Résumé :

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.


Plus d’information sur Phobos de Victor Dixen :

Edition : France Loisir

Prix : 14€95 (en prix Club)

Nombre de pages : 429-490 selon les tomes

Publicités

Une réflexion sur “Saga S-F: Phobos de Victor Dixen

  1. Ping : Le Big Bang Littéraire – Capri et Cléo racontent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s